Exposition La Garenne Valentin Et L'eglise De La Trinité à Clisson du 15 au 16 septembre 2018

Du

15 samedi septembre 2018

au

16 dimanche septembre 2018

09h00

La Garenne Valentin Et L'église De La Trinité (Place De La Trinité)

Plus d'infos sur l'exposition La Garenne Valentin Et L'eglise De La Trinité à Clisson

L'exposition La Garenne Valentin Et L'eglise De La Trinité a lieu au dans le cadre des Journées du patrimoine Clisson 2018.

**La Garenne Valentin** : doit son nom à Jacques-Charles Valentin, ancien marchand boucher du roi. Attiré sur les bords de Sèvre par son ami, le sculpteur Frédéric Lemot, il acquiert l'ancien couvent des Bénédictines de la Trinité de Clisson en 1807-1809\. Valentin décide d'édifier sa résidence d'été à l'imitation des villas de la campagne romaine, sur l'emplacement de cet ancien couvent.

A l'origine, prieuré Augustin, puis bénédictin dépendant de Saint-Jouin-de-Marnes, puis 1645 Bénédictines fontevristes, puis, après la Révolution, racheté par Jacques-Charles Valentin, ami du Sculpteur François-Frédéric Lemot, qui le conseilla dans la réalisation d'une villa à l'italienne et d'un parc paysager; 1902 revendu au Diocèse de Nantes; à présent acquis par la Ville de Clisson.

**Eglise de la Trinité** : Au départ, le prieuré était occupé par des religieux de St Jouin de Marnes, grande abbaye bénédictine près de Thouars qui devint la maison-mère des moines de l'abbaye de Vertou après les invasions scandinaves. Puis, il semble avoir été occupé au XI ème par les chanoines réguliers de St Augustin. Il revint ensuite à nouveau, à une époque indéterminée, aux religieux (sans doute au XIIe siècle) de Saint Jouin de Marnes. Au XVIIe siècle (1645), une petite communauté de bénédictines s'y installe, crée un collège et y reste jusqu'à la Révolution, elle aménage un couvent inspiré dans son architecture de la réforme religieuse de Fontevraud. En 1865/70, l'édifice est restauré par l'architecte Paul Méchinaud dans le style néo-roman notamment la façade. En 2000, l'architecte Alain Forest essaie de révéler les éléments du passé notamment du 12e siècle.